The Murray Hill

Un forum pour les fans de lecture et d'écriture !


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Prison Break] Partir

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 13:08

C'est d'un commun accord avec moi-même que j'ai décidé de poster ma seule et unique fic à ce jour, pas finie d'ailleurs. Mais je vous demanderai votre contribution sur un point, le titre ne me convient pas du tout et à ce jour je n'ai pas le début de la moindre petite idée, donc je vous demande très officiellement votre aide.

En attendant, bonne lecture.

Titre : Partir ...
Auteur : Lisbeth Salander
Catégorie : Drame, Romance
Contenu : Sara, Mickael et autres.
Résumé : L'histoire débute après le rendez-vous de Gila, au motel.
Spoilers : Saison 2
Dénégations :Tous
les personnages appartiennent à Paul Scheuring, à la Fox, etc., sauf ceux que j'aurais créés. Je ne détiens aucun droit sur cette série et je n'en tire aucun profit à part peut-être mon plaisir personnel.
Feedbacks : J'attends vos commentaires ...

Chapitre 1

Elle entendait le bruit de la douche et ça l’empêchait de réfléchir. Il fallait qu’elle réfléchisse, elle ne voulait pas se laisser gouverner par ses émotions, encore moins par ses sentiments. Sa tête lui disait de partir, que c’était de la folie de rester, que le reste de sa vie ne serait plus qu’une fuite sans fin, si tant est que sa vit durerait longtemps à être partagée avec un fugitif… voire deux. Mais son cœur lui disait exactement le contraire, que le jeu en valait la chandelle, que compte tenu de son espérance de vie après les récents événements, autant en profiter. La douche ne durerait pas éternellement, elle savait que s’il sortait maintenant son jugement serait forcément biaisé. Nerveusement, elle chercha dans son sac de quoi écrire et un papier, elle trouva une des grue que Mickael lui avait donnée, la déplia rageusement et écrivit quelques mots avant de partir. Elle marchait vite, elle descendit les escaliers du motel en courant, manquant tomber plusieurs fois, elle jouait nerveusement avec son porte clé l’entrelaçant entre ses doigts pour calmer sa nervosité mais le bouillonnement qui commençait à l’envahir lui donna le vertige. Elle dut s’arrêter et s’appuyer contre le mur pour ne pas tomber, elle suffoquait mais ce n’était pas uniquement du à son pas rapide. Elle s’en voulait de partir sans un mot, sans adieu, il ne méritait pas ça mais elle connaissait ses faiblesses.
Elle arriva enfin à la voiture, l’ouvrit et entra rapidement. Elle tenait le volant avec une force incroyable, ça empêchait sa tête de tourner. Elle ferma les yeux et ne put retenir les images de défiler devant ses yeux : leur première rencontre à l’infirmerie, le jour de l’émeute dans les galerie de Fox River, toutes ces fois ou leurs mains s’étaient effleurées ou elle était restée accrochée à son regard, toutes ses phrases plus ou moins explicites, ce flirt à peine déguisé entre eux mais aussi quand il lui avait demandé de laisser la porte ouverte, toutes ces fois où elle avait compris qu’il lui mentait. Elle repensa aussi à son passé, à ses relations avec son pères la plupart du temps inexistantes et qui de toute façon n’existeraient plus, elle réalisa que lui ne laissait jamais sa vie être dirigée par ses sentiments, il avait toujours réfléchit aux conséquences de tous ses actes. Et pour quel résultat ?
Sa femme s’était suicidée en partie à cause de son indifférence et sa fille s’était éloignée de lui à tel point qu’il lui arrivait parfois d’oublier qu’il en avait eu une un jour. Elle prit une profonde inspiration. Elle sut à ce moment là que sa décision était la bonne.

Peu avant, Motel X, chambre 40

Etre sous la douche lui faisait un bien fou, plusieurs jours de cavale et le climat du Nouveau-Mexique y était sûrement pour quelque chose. La savoir dans la pièce à coté aussi. Mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être mal à l’aise, leurs rapports maintenant étaient forcément différents, il n’y avait plus la distance qu’il s’imposait en prison et puis il sentait bien qu’elle était en colère, qu’elle lui en voulait pour ce qu’il lui avait demandé de faire mais surtout parce qu’elle se sentait trahie ou plutôt manipulée, en un mot trompée. Qui n’aurait pas ressenti ça à sa place ?
Il sortit de la douche en la cherchant des yeux. Comme si cela pouvait la faire apparaître, il l’appela. Il aperçut un papier froissé sur la commode et reconnut immédiatement une des grues qu’il avait envoyait à Sara après son évasion. Il lut les quelques mots :

« Maintenant je comprends mieux, je suis désolée »

Il ferma les yeux et se laissa emporter par le vertige qui l’envahit, le mur derrière lui l’empêcha de tomber, les larmes envahirent instantanément ses yeux comme à chaque fois qu’il n’arrivait pas à contrôler une émotion, ce qui était devenu rare depuis la mort de sa mère. Il l’avait perdue ou alors peut-être n’avait-elle jamais cru à ses sous-entendus, ses regards, ou bien peut-être qu’elle n’avait jamais rien éprouvé pour lui.
Ses yeux étaient toujours fermés mais ses pensées n’étaient plus cohérentes. Son image envahissait sa tête lui rappelant tout ce qu’il n’aurait jamais. Exit Lincoln, le plan, le Panama, son cerveau ne fonctionnait plus il n’était capable que de faire défiler des images d’elles jusqu’à l’overdose…quelle ironie. Il resta ainsi longtemps et puis parce que Mickael était Mickael et la fatigue aidant, il finit par reprendre le contrôle de lui-même et mettre de coté ses sentiments pour laisser la place à ses priorités : fuir et sauver Lincoln par la même occasion. Il resta encore les yeux fermés quelques instants, ça l’aida à reprendre le contrôle de sa respiration, toujours appuyé contre le mur il baissa la tête sur sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hafida
A une idée de roman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 34
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: ...
Book(s): raisons et sentiments

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 15:30

Wouawwwwwwwww ce 1er chapitre est excellent, tu écris divinement bien mais ca tu le sais... tout ces détails de scène que personnellement je me suis passé en boucle.. magnifique...

Pour le titre je trouve qu'il esttrop tôt pour te proposer quelque chose, je vais donc attendre la suite pour voir ou tu nous mène, ou tu les mènent..

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 15:42

Eh bah voilàààà !!!!

Finalement tu as posté, c'est super

Alors que dire de ce premier chapitre ... Déjà qu'il est excellent, parce que je trouve que tu retranscris à la perfection les sentiments, les lieux ... L'espoir de Michael, bien vite déçu quand il se rend compte que Sara est partie ... Et puis les émotions de Sara aussi, qui se demande si elle a prit la bonne décision ...

Vraiment, tu cartonnes Lis'

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 15:51

Hafida a écrit:
Wouawwwwwwwww ce 1er chapitre est excellent, tu écris divinement bien mais ca tu le sais... tout ces détails de scène que personnellement je me suis passé en boucle.. magnifique...

Pour le titre je trouve qu'il esttrop tôt pour te proposer quelque chose, je vais donc attendre la suite pour voir ou tu nous mène, ou tu les mènent..

Je sui bien d'acord avec toi, en fait il faudrait attendre la fin pour trouver un titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hafida
A une idée de roman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 34
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: ...
Book(s): raisons et sentiments

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 16:22

Na pas la fin quand même, d'ici 2 chapitre ou 3, on devrait être fixé lol

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 16:30

fixé sur quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hafida
A une idée de roman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 34
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: ...
Book(s): raisons et sentiments

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 16:51

sur le sujet de ta fic qui pourra nous aiguiller quant à trouver des propositions de titres....

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miliibnb
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 227
Age : 32
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: "si el pelo fuera importante estaria dentro de la cabeza y no afuera"
Book(s): Persuasion et Expiation

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 21:08

je l'ai lu ce matin mais j'ai pas eu le temps de poster mon com.
c'est vraiment très bien écrit et tu retrasses parfaitement les emotions des personnages et ce qu'ils ont ressentis à ce moment là.

j'adore le fait d'avoir pu voir aussi des moments très courts certes mais qu'on ne voit pas dans la série, c'est à dire quand sara prend sa décision ou quand michael est sous la douche (je promets pour une fois ça n'a rien de douteux ce que je dis là !!)

là j'ai juste hâte de voir si ça continue comme dans la série avec kellerman, si sara va revenir ou partir...
t'as combien de chapitre jusque là ?

sinon pour le titre, je crois pas que je serais capable d'en trouver un, je suis très très nulle en titre (rien qu'à voir mes titres pourri lol) !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 20th 2008, 22:50

IL y a encore quelques chapitres d'écrits mais je n'ai pas fini, d'ailleurs la question de la fin est un truc qui me taraude depuis un moment, c'est le big point d'intérrogation pour moi ....

Merci de me lire en tout cas, bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 21st 2008, 20:11

Hello à toutes voici le chapitre 2, bonne lecture

Chapitre 2

Toujours replié sur lui-même, il ne se rendit compte qu’une fraction de seconde trop tard que la porte de la chambre venait de s’ouvrir, il ne put donc pas se mettre à l’abri d’un hypothétique coup de feu ou se jeter sur un éventuel agresseur ou autre agent du cartel qui serait venu le tuer. Il ne put que rester immobile comme paralysé à la vue de cette silhouette qu’il ne voyait qu’en contre-jour, ce qui l'empêchait de distinguer ses traits. Il pensa un instant que c’était la fin mais il se rendit compte rapidement que celle-ci tardait à venir, cette « ombre » n’était pas là pour le tuer, du moins pas tout de suite, alors qui était-elle ? Et que voulait-elle? Mickael avait clairement retrouvé la maîtrise de lui-même, tous ses sens étaient en alerte et ses neurones en ébullition, il arrivait à nouveau à analyser la situation grâce à son «don » ou sa malédiction, tout dépend du moment auquel on lui posait la question. Ses yeux s’étaient peu à peu habitués à cette lumière crue et cette silhouette lui était familière.

- Mickael ?….Mickael, c’est Sara.

Il ne bougeait toujours pas, il se demandait depuis combien de temps il était comme ça, depuis combien de temps en fait elle était partie et donc revenue. Il avait le sentiment que ça faisait des heures, mais le
soleil encore haut lui fit déduire le contraire.

C’est elle qui bougea la première, elle s’avança dans la chambre en refermant la porte derrière elle. Cette fois c’est l’obscurité soudaine qui l’aveugla un instant mais reprenant ses esprits il s’avança vers elle et la pris dans ses bras. Il ne pensa même pas à bouger , elle non plus d’ailleurs, ils étaient simplement là, dans les bras l’un de l’autre savourant ce contact qu’ils avaient pour la première fois. Il
appréciait au plus au point de la sentir simplement contre lui, sa poitrine contre sa poitrine, ses jambes contre ses jambes, sa tête sur son épaule. Mais ce n’était que la cerise sur le gâteau, le plus important était qu’elle était revenue, ça voulait dire qu’il allait pouvoir la protéger, qu’il n’aurait plus à se demander si elle était vivante, en sécurité, si elle lui en voulait encore (ça il devrait bien en parler un jour) ou bien si elle était avec un autre.

Elle se laissa enlacer ,elle fut légèrement surprise, d’abord par la spontanéité du geste, puis par l’immobilité qui suivit. Elle s’attendait à plus de questions, d’agitation, peut-être même des reproches. Elle avait rêvé, c’est vrai, à un autre baiser ou à quelque chose de plus sensuel. Elle n’eut rien de tout ça et pourtant elle n’était pas déçue, Elle s’était blottie spontanément contre lui quand il l’avait attirée dans ses bras, Le temps s’était comme . suspendu, c’était comme si elle avait fondu en lui et lui en elle, c’était une sensation nouvelle pour elle, elle n’avait jamais ressenti cette communion avec personne et ne voulait surtout pas que ça s’arrête. Aucun mot ne fut prononcer pendant plusieurs minutes, l’un et l’autre étaient dans leur bulle loin des agents du FBI, du cartel qui voulaient leur peau. Ils étaient hors du monde et vu leur situation c’était toujours ça de pris sur le destin qui franchement ne leur faisait pas de cadeau.

Un bruit d’explosion à l’extérieur et la bulle éclata les ramenant à la réalité. Laissant Sara plantée au milieu de la pièce, Mickael était déjà à la fenêtre regardant ce qui se passait. Son regard inquiet disparut, il eut un soupir de soulagement en fermant les yeux comme il le faisait toujours quand la pression retombait.

-Ce n’était qu’une voiture dont le pneu a explosé.

L’affirmation ne demandait pas de réponse et Sara n’en donna pas. Elle était encore trop sonnée par ce qui venait de se passer. La réalité les avait encore une fois rattrapés, même si cette fois-ci elle n’avait que la forme d’une banale voiture aux pneus surchauffés par la température ambiante. Ça aurait pu être eux. Elle s’assit sur le lit, se passant les mains dans les cheveux essayant de retrouver ses esprits. De toute façon il fallait qu’elle admette une fois pour toute que maintenant sa vie ce serait ça : toujours être en alerte, surveiller ses arrières, s’attendre au pire. Il fallait aussi qu’elle soit honnête avec elle-même et qu’elle arrête de culpabiliser Mickael pour ça, parce que même sans lui, ce serait la même chose. Alors ?…[justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miliibnb
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 227
Age : 32
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: "si el pelo fuera importante estaria dentro de la cabeza y no afuera"
Book(s): Persuasion et Expiation

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 22nd 2008, 14:05

ahhh je suis trop contente qu'elle soit revenue et qu'elle ait pris la bonne décision. j'ai hâte de voir comment les choses vont se dérouler entre eux parce que tout est devenu si compliqué dans leur relation depuis ce qu'elle a fait pour lui, qu'elle a perdu son père etc...

j'ai adoré la fluidité avec laquelle on rentre dans l'histoire... par contre pour ton titre, toujours pas d'idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hafida
A une idée de roman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 34
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: ...
Book(s): raisons et sentiments

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 22nd 2008, 14:38

super cette suite, je suis contente moi aussi qu'elle soit revenue. J'avais peur qu'elle soit confrontée à un danger (par forcément kellerman)

Ce petit moment entre eux est simplement magnifique... hate de lire la suite...

pour le titre pareil que milii pas d'idées..

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 22nd 2008, 15:54

Ne vous en faites pas pour le titre, de toute façon si on trouve pas , je ferais comme les grands artistes peintre et je l'appellerait :

"Sans titre n°1"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 22nd 2008, 18:56



Sans titre n°1 ! Et pourquoi pas "Sans titre fixe" aussi ?

Lol. Booon. Il faut que je lise ce deuxième chapitre, chose que je ferais ce soir

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 22nd 2008, 20:06

Quoi tu ne l'as pas lu ??????????????????

Honte à toi !!!!!!!!!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 22nd 2008, 21:10

Euh ..

Nan

SORRYYYY !!!!!! J'ai mal aux n'oeils et j'ai la tête dans les pompes, comme j'ai dit à Milii sur le topic de sa fic

Je préfère lire quand je suis en "pleine forme", mdr, et pas à moitié endormie XD

Sur ce ...

A demain

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 23rd 2008, 10:56

Re double post ...

J'ai adoré au début avec l'ombre de Sara, et Michael qui ne sait pas si c'est l'ombre de la Mort, incarné par Kellie ou quelqu'un d'autre ... Et puis après Michael qui se dit que cette ombre ne va pas la tuer tout de suite, du moins pas maintenant ... Top bien

Bref, Lis', j'ai adoré ce deuxième chapitre, les sentiments que tu décris ... La bulle dans laquelle ils se trouvent tous les deux, on a l'impression d'y être aussi

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
miliibnb
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 227
Age : 32
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: "si el pelo fuera importante estaria dentro de la cabeza y no afuera"
Book(s): Persuasion et Expiation

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 23rd 2008, 12:44

arf nickki tu me fais des fausses joies à chaque fois !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 23rd 2008, 17:42

Coucou tout le monde, voici le chapitre suivant ....

Chapitre 3

Elle était toujours assise, immobile et silencieuse, regardant le sol devant elle quand Mickael leva les yeux sur elle.

- Ça va ?

Il voyait bien que la tension était remontée d’un cran mais pour une fois il avait du mal appréhender toutes les données du problème.

- Sara…..

Il parlait lentement et presque à voix basse comme on parle à quelqu’un qui pourrait exploser à tout moment. Instinctivement, il sentait qu’elle était au bord de la crise d’hystérie.

- Alors c’est ça qui nous attend Mickael ? Etre toujours en alerte, sursauter au moindre bruit suspect. Est ce qu’on va toujours devoir se méfier de tout et de tout le monde ?Ne rien commencer sans craindre d’être interrompu à tout moment pour s’enfuir au loin ?

Cette conversation avait commencé plus tôt, sur cette route déserte, il avait espérer qu’elle serait passée à autre chose, il était évident que ce n’était pas le cas. La voir ainsi, toujours aussi en colère mais surtout désemparée, ne faisait qu’attiser son sentiment de culpabilité, celui qu’il ressentait envers toutes les victimes de son plan mais surtout envers elle. Il aurait voulu pouvoir la rassurer, lui dire que tout allait s’arranger mais cela aurait été une insulte à son intelligence de lui mentir ainsi. Il y avait déjà eu beaucoup trop de mensonges entre eux, il ne voulait pas rebâtir leur relation sur des bases biaisées. Si tant est qu’elle lui en laisse l’occasion.

- C’était prévu dans ton plan ? Parce que tu avais tout prévu non ? Tu t’étais renseigné sur tout et sur tout le monde. Alors comment tu comptes gérer cette étape ? Je sais que tu es supérieurement intelligent mais franchement, j’ai du mal à croire que tu ais prévu cet aspect là des choses.

Elle parlait de plus en plus fort et rapidement. Elle avait fini par se lever et arpentait la pièce d’un pas rapide. Mais elle ne le regardait toujours pas. Elle avait juste envie de jouir un peu de sa colère, parce que jusqu’à présent elle n’avait pas eu l’occasion de laisser sortir toute cette amertume et toute cette….Elle avait du mal en fait à analyser ce qui bouillait en elle, tout ce qu’elle voulait c’était que ça sorte parce que ça l’étouffait. Elle se contrôlait à peine mais regrettait déjà ce qu’elle venait de dire parce qu’elle était allée bien trop loin dans le registre de l’agressivité. Le connaissant, ça avait du lui faire mal et elle voulait tout sauf ça. Elle ne le regardait pas , elle savait que si elle le faisait elle se laisserait encore avoir par son regard.

Son manège lui donnait le tournis, d’abord parce que la pièce avait des dimensions réduites et puis parce qu’il ne s’attendait pas à ce qu’elle soit aussi blessante. Ce n’était pas la Sara qu’il connaissait. Il finit par se ressaisir parce que c’est ce qu’il faisait toujours surtout dans les situations désespérées.

- Sara, arrête.

Il avait parler d’un ton plutôt sec tout en l’immobilisant en la prenant par les épaules. Il sentit toute la crispation qui l’habitait, ses muscles étaient tendus comme un arc et son corps était raidi.

- Pourquoi es-tu revenue ?

Après quelques secondes, le corps de Sara se détendit presque instantanément, oubliant toute la rancœur qui l’habitait avant qu’il ne la touche. Il lui avait posé la question qu’elle redoutait. Elle aurait voulut lui dire ce qu’elle ressentait, s’ouvrir totalement à lui mais elle sentait que c’était trop tôt, elle n’arrivait pas encore à lui faire totalement confiance et d’une certaine façon elle ne voulait pas lui rendre les choses trop faciles. Elle se demandait si ce n’était pas déplacé de faire preuve d’autant de coquetterie étant donné l’urgence de la situation mais sa réponse sortit sans qu’elle ne le veuille vraiment.

- J’ai changé d’avis pour le Panama.

Parce que les femmes sont imprévisibles et qu’elles ont l’esprit de contradiction .Et Sara n’échappait pas à la règle. Elle venait de faire ce qu’elle lui reprochait depuis le début. Elle lui avait menti.

Il ferma les yeux et la lâcha .Entre soulagement et déception, il ne savait pas trop, il s’éloigna d’elle. Quant à elle justement, elle se sentait plutôt minable et à cet instant précis elle se donnait l’impression d’être une de ces adolescentes qui ne savent pas ce qu’elles veulent et qui jouent avec les sentiments des autres. Mais elle avait sa fierté et n’était pas prête à l’admettre devant lui même si elle croyait percevoir qu’il s’en doutait un peu.

- D’accord Sara, de toute façon on ne peux rien faire jusqu’à demain matin. Comme je te l’ai dit je dois rencontrer quelqu’un qui nous aidera à sortir du pays. Heureusement que ça ! je l’avais prévu.

Elle ne releva pas le sarcasme, elle l’avait bien mérité, ils reprenaient le ton qu’ils avaient la plupart du temps à Fox River quand ils devaient s’en tenir au strict minimum. Pour le moment ça lui convenait. La tension des derniers jours commençait à se faire sentir, elle n’avait pas vraiment eu le temps de réaliser ce qui lui arrivait, pas vraiment eu le temps d’éprouver les sentiments adaptés à la situation : tristesse, rage, désespoir ? Il fallait qu’elle tienne encore un peu, c’est pour ça qu’elle ne pouvait pas se permettre de se laisser aller, sinon elle savait qu’elle allait craquer pour de bon.

Cette situation convenait aussi à Mickael, pour le moment du moins, il faisait ce qu’il savait le mieux faire : cacher ses sentiments, brider toute impulsion un tant soit peu émotionnelle et ne se fier qu’à sa tête, elle au moins était plus rationnelle.

- Bon écoute, il va falloir manger un peu , je vais sortir nous acheter quelque chose…

- Non ! j’y vais moi, je n’ai pas ma tête affichée à toutes les caisses des supermarchés, c’est plus prudent.

Elle lui avait coupé la parole en hurlant presque, comme si c’était vital pour elle de sortir de cette chambre à ce moment là.

Il la regarda de son regard intense et implorant, il avait peur. Il hésita un moment, elle était déjà partie une fois…..

- D’accord.

Elle prit rapidement son sac et se dirigea vers la porte. Au moment où elle allait sortir, il la retint par le bras et tout en le lui caressant avec le pouce comme il le lui avait déjà fait , il lui dit :

- Sara….

Et dans un soupir :

- Je t’attends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miliibnb
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 227
Age : 32
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Inscription : 29/07/2008

Les petits plus
Citation: "si el pelo fuera importante estaria dentro de la cabeza y no afuera"
Book(s): Persuasion et Expiation

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 23rd 2008, 18:06

j'aime beaucoup la tournure que prend ta fic avec la complexité de leur relation... sara qui ne sait pas où elle en est ou plutôt qui n'ose pas lui avouer ce qu'elle ressent réellement et préfère lui mentir alors qu'elle lui a toujours reproché ses mensonges. je trouve ça vraiment très interessant !!

par contre la fin me fait un peu peur puisque ça s'appelle "partir" est ce que c'est partir dans le sens partir pour le panama ou est ce qu'il va lui arriver quelque chose (parce que là je doute qu'elle ne revienne pas) et michael croira que cette fois elle sera partie pour de bon ??

bref j'ai hâte de voir tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 23rd 2008, 18:16

J'adore finir mes chapitres avec pleins de questions en suspent ;....

C'est mon coté sadique !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 24th 2008, 10:35

Sadique va

Comme Milii j'aime beaucoup la tournure que prend ton histoire : ce n'est pas simple entre eux, et Sara ne veut pas avouer ce qu'elle ressent à Michael ... Je trouve que ça donne pas mal de complexité aux personnages, tout ça, et c'est super parce que tu nous tient en haleine avec toutes ces questions ...

Et effectivement, que veux dire le titre ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
angel_keikoo
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 25
Localisation : Ailleurs
Humeur : Girouette
Inscription : 31/07/2008

Les petits plus
Citation:
Book(s):

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 25th 2008, 13:23

Je viens de découvrir ta fic et elle est vraiment superbe! =)
J'aime bien le sujet, que kellerman n'ait pas attrapé Sara quand elle allait revenir auprès de Michael. J'aurais vraiment aimé savoir ce qui se serait passé si c'était le cas, et voilà ta fic m'aide à imaginer tout ca.
Poste nous vite la suite!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisbeth salander
Murray's Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 49
Localisation : ???????????????
Humeur : ?????????????????????
Inscription : 28/07/2008

Les petits plus
Citation: je veux une vie en forme d'arête sur une assiette bleue, Boris Vian
Book(s): l'homme inquiet, henning mankel

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 25th 2008, 14:39

Salut les poulettes, je vous poste le chapitre suivant. C'est marrant de relire ces chapitres plusieurs semaines après les avoir écrits, je me rends compte qu'ils sont plutôt courts et avec le recul ne reflètent pas du tout la difficulté que j'ai eu à les écrire. J'ai aussi changé des petits trucs (jamais satisfaite ....)



Chapitre 4





NB : ce chapitre est écrit au présent contrairement aux autres, j’ai essayé de donné comme ça une impression de « direct », j‘espère y avoir réussi. Vous me direz ce que vous en penser et si c’est cohérent avec le reste.

Sara traverse rapidement la route qui sépare le motel du drugstore qui se trouve juste en face. Elle a l’impression qu’on l’oppresse de l’intérieur, elle croit que s’éloigner va la rendre plus légère. Elle rentre dans la petite épicerie pourtant pleine à craquer sans rien dire à personne, pas un bonjour, pas un regard. Ça n’a l’air de surprendre personne, les habitants de ce bled paumé ne doivent pas être habitués à autant de civilités. Elle attrape un panier au vol et commence à arpenter les rayons. Machinalement elle le remplit de différentes choses sans vraiment regarder : biscuits, chips, sodas, autant de choses qu’elle ne
prendrait pas habituellement, si habituée qu’elle est à faire attention à son alimentation. De toute façon elle ne regarde pas, elle agit machinalement, la tête ailleurs. Elle s’en veut, elle enrage, il faudrait qu’elle arrête d’essayer toujours d’analyser ses sentiments. Bon sang, qu’est-ce qu’elle peut manquer de spontanéité parfois ! Ou plutôt elle en a trop mais canalisée dans la mauvaise direction, celle qui va à reculons, qui l’éloigne de la solution et peut-être du bonheur. A chaque fois qu’elle fait un pas vers Mickael elle ne peut s’empêcher d’en faire deux en arrière dans la minute qui suit.

Elle est entrain d’arpenter le rayon des sodas en long et en large depuis 5 bonnes minutes. Les clients qui sont là commencent à se poser des questions quand elle s’aperçoit de leur présence. Gênée, elle continue puis s’arrête devant le rayon des alcools.

Il y a les alcools forts, les vins, les bières. Elle s’approche du coté des vodkas et touche l’étiquette de la Smirnoff, c’était la marque préférée de sa mère, la bouteille avec laquelle elle passait ses soirées quand le gouverneur travaillait tard, c’est-à-dire la plupart des soirs. Un peu plus
loin, il y a les champagnes, des marques californiennes surtout, australiennes aussi et une bouteille de champagne français : du MUMM , finalement ce bled n’est pas si paumé. Les bulles grands luxes c’était plutôt dans les goûts de son père, elles pétillaient toute la nuit dans les soirées qu’il organisait et auxquelles il la « convoquait ». Et tout au bout il y a les whiskys et le Bourbon. Ça c’est SA boisson à elle, le "Four Roses" était son nectar préféré quand il fallait adoucir la descente après un shoot de morphine. Elle touche les quatre roses qu’il y a sur l’étiquette, elles sont rouges comme celle que Mickael lui a donné pour son anniversaire.

Elle se recule un peu pour embrasser du regard ce qui lui fait penser à une photo de famille : Vodka, champagne, bourbon , dans la famille Tancredi je demande la mère, le père et la fille. Elle part d’un rire nerveux et plutôt sonore qui fait se retourner la jeune employée qui balaie l’allée. Elle pense que c’est vraiment pathétique , les deux-tiers de cette famille se sont noyés dans la vodka et les bulles .Et son dernier membre ?….. Elle s’éloigne sans se retourner, elle ne se sent même pas la force de replonger. Alors non, elle n’achètera pas cette bouteille, non elle ne se saoulera pas, elle va aller à la caisse, payer et sortir.

Mickael attend dans la chambre, il ne veut pas aller à la fenêtre de la chambre. il ne veut pas voir l’autre coté de la rue et la porte du drugstore, il ne veut pas la voir sortir et peut-être se diriger dans la direction opposée à la tienne. Il préfère garder la foi, c’est ce qui l’empêche de sombrer dans la folie et le désespoir. Il veut croire aussi qu’elle a foi en lui et que les sentiments qu’il s’imagine qu’elle a pour lui seront plus forts que toutes les bonnes raisons qu’elle aurait de s’éloigner de lui, parce qu’il sait que si elle était vraiment rationnelle elle ne serais pas venue… et revenue. Il se dit que ce ne serait pas si mal si le destin commençait un peu à aller dans son sens. Il veut souffler un peu, s’arrêter quelques heures et ne plus penser au plan, au Panama, à Lincoln. S’il peut le faire avec Sara, c’est encore mieux parce que franchement, pour le moment malgré toutes les amabilités qu’elle lui a envoyé en pleine figure, il n’a envie d’être avec personne d’autre.
Alors il reste là et il l’attend, il est presque sur maintenant qu’elle va revenir même s’il sait que ça fait bien une demi-heure qu’elle est sortie et que franchement, le drugstore n’est pas si loin. Il attend parce qu’il ne veut penser à rien ou plutôt il ne veut penser qu’à elle, jusqu’au moment où elle franchira cette porte. Après, il verra bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   Août 25th 2008, 18:20

Ahhh j'ai beaucoup aimé la photo de famille dans ce petit drugstore

C'est drôle et triste à la fois ...

Encore une fois, très très beau chapitre Lis', vraiment, j'adore

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prison Break] Partir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prison Break] Partir
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» PRISON BREAK - THEODORE BAGWELL
» [Série Us] OZ - Ou la série qui à inspiré Prison Break
» fin de prison break
» Prison Break Season 1 (Zone 1 VOstf)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Murray Hill :: L'écriture est le seul espace de liberté absolue. [Nicolas Fargues] :: Prison Break-
Sauter vers: