The Murray Hill

Un forum pour les fans de lecture et d'écriture !


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Métier/Orientation

Aller en bas 
AuteurMessage
Bow
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 264
Age : 25
Localisation : St Nazaire
Humeur : Joyeuse, souvent
Inscription : 09/01/2009

Les petits plus
Citation: "Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose - aimer donner le pouvoir de briser l'autre. Or j'avais été cassée au-delà du réparable"
Book(s): La petite fille de Monsieur Linh - Claudel

MessageSujet: Métier/Orientation   Mai 8th 2009, 16:02

Bon, voilà, ça me taraude. Je viens d'avoir uen conversation sur l'orientation et ce que j'envisage de faire après le BAC et plus tard.
Seulement voilà : J'envisage au moins une vingtaine de métiers qui me plairait et je suis totalement perdu.
Vu que plusieurs d'entre vous on plus de 18 ans, donc le BAC, et sont en plein dans les études supérieures, j'aimerais savori comment vous avez reussi à trouver votre voie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-breath.skyrock.com
asfalath
Ecrit son second livre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 911
Age : 34
Localisation : seine-et-marne
Humeur : joyeuse
Inscription : 28/09/2008

Les petits plus
Citation: The darkness breathe
Book(s): Nevermore

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 8th 2009, 16:31

j'ai eu du mal moi..Déjà parce que je en veux faire un métier que où l'on peut parler englais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 10th 2009, 17:37

Personnellement, je n'ai toujours pas trouvé ma voie, malgré mes deux ans à la fac. Au lycée je pensais vraiment que ça serait facile, mais je me trompais lourdement ... Je n'ai pas pris le temps de réfléchir à ce dont j'avais vraiment envie, vraiment, pas un peu. J'ai foncé tête baissée.

Je te comprend, ça doit être un beau fouillis dans ta tête ... Si je ne pouvais te dire qu'une chose, c'est de bien te renseigner et surtout d'essayer de cerner avec précision ce dont tu as envie ;)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
Lalo
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 31
Inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 10th 2009, 19:06

Moi ça a été très facile, je savais depuis des années que je voulais travailler avec les enfants, plus tard vers mes 15-16, j'aurai aimé être photographe aussi, mais non, au fond de moi, je sais que je suis faite pour bosser avec des enfants, donc je suis devenue puéricultrice et je compte prendre des cours de photo ;)
Je te souhaite du courage dans ton choix, c'est pas évident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black-Swan
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : La Ricamarie
Inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 11th 2009, 00:23

J'ai eu le bac l'année dernière et j'ai pris une année "sabattique" car je n'avais vraiment aucune idée de ce que j'allais bien pouvoir entreprendre. Aujourd'hui encore il n'y a rien de bien précis dans ma tête, j'aimerais me ré-orienter vers un Cap Cuisine l'année prochaine car c'est la seule chose qui m'ait intéressé lors de recherches au niveau de l'orientation mais au fond je me demande si c'est vraiment quelque chose dont j'aimerais faire mon métier. Je compte quand même le faire si je suis prise, peut-être que je me rendrai compte que ça me plaît vraiment après tout, mais pour être franche c'est surtout parce que je n'ai aucune envie de galérer comme je le fais cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightmares-in-my-dreams.skyblog.com
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 11th 2009, 09:08

Quelques fois j'envie les personnes qui trouvent du premier coup, ou qui parviennent à suivre leur rêve ...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
Bow
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 264
Age : 25
Localisation : St Nazaire
Humeur : Joyeuse, souvent
Inscription : 09/01/2009

Les petits plus
Citation: "Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose - aimer donner le pouvoir de briser l'autre. Or j'avais été cassée au-delà du réparable"
Book(s): La petite fille de Monsieur Linh - Claudel

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 11th 2009, 18:38

P*tain, personnellement si je pouvais avoir dix Mois-mêmes ça serait le pied. :)

Edit Cute P. : pas de gros mots stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-breath.skyrock.com
aventurine
A une idée de roman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 331
Age : 27
Localisation : Derrière un shéma d'anat', un cours de psycho à portée de main!
Humeur : Lessivée
Inscription : 30/07/2008

Les petits plus
Citation: "Il est des mystères que l'on peut à peine imaginer, et que l'on ne résoudra qu'en partie." [Dracula, Bram Stocker]
Book(s):

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 11th 2009, 22:44

C'est vraiment pas facile de choisir... Parce qu'on sait qu'on s'engage à quelque chose, qu'on ne peut pas passer son temps à changer d'avis.
Je fais partie des personnes qui n'ont pas de problème avec leur futur orientation. Mais je comprend que ça soit dur. Black Swan, c'est bien d'avoir pris le temps de te poser pendant une année pour réfléchir! Je t'admire, peu en aurait eu le courage!

Personnellement je veux faire médecine et c'est plus qu'un choix, c'est une véritable passion. Même si je vais en baver l'année prochaine entre la fac, la prépa et le numerus clausus.... Mais c'est ce que je veux faire alors je vais mettre toutes les chances de mon côté!

Bow, tu es en première quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bow
Ecrit sa première nouvelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 264
Age : 25
Localisation : St Nazaire
Humeur : Joyeuse, souvent
Inscription : 09/01/2009

Les petits plus
Citation: "Au plus profond de mon corps, dans la moelle de mes os, du sommet de ma tête, dans le trou de ma poitrine, j'étais certaine d'une chose - aimer donner le pouvoir de briser l'autre. Or j'avais été cassée au-delà du réparable"
Book(s): La petite fille de Monsieur Linh - Claudel

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 12th 2009, 19:12

Je suis en littéraire. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://im-breath.skyrock.com
Pitchouill
Discute philo, littérature et actualité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Inscription : 22/03/2009

Les petits plus
Citation:
Book(s):

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 12th 2009, 21:39

Alors moi c'est un peu compliqué...
J'ai toujours été plus que bonne élève sans vraiment fournir d'efforts (vous savez le genre de personnes que tout le monde déteste à chaque fois qu'on rend un tas de copies... c'est moi XD), du coup je me suis laissée flotter un certain temps. Je suis entrée au lycée, et je me suis dirigée par reflexe vers la filière S parce que j'y avais beaucoup de facilités et je trouvais ça intéressant.
A l'époque du lycée, des évènements dans ma famille et compagnie ont fait que je n'ai pas plus approfondi mes recherches pour mon orientation que ça. Du coup je suis partie dans une filière que je croyais être la mienne depuis des années : médecine.

Du coup l'an dernier je suis arrivée à la fac de médecine, tutorat, colles chaque semaine et toute la clique. J'ai tenu... 3 mois et quelques. Un soir, alors qu'on avait colle d'anatomie, j'attendais devant l'amphi que l'amie avec qui j'étais là arrive, et je regardais les gens autour de moi. On était des 100aines, on se regardait tous avec des regards hargneux par dessus nos manuels d'anatomie, je savais à peine 1/3 du programme prévu pour le soir même, et ça faisait 3 mois que j'étais là j'avais du parler à environ 3 ou 4 personnes en dehors de ceux que je ne connaissais pas. A ce moment là je me suis rendue compte que j'étais horriblement seule et que c'était plus possible. Je me suis levée et je suis partie de la fac, laissant un message à mon amie pour lui dire qu eje serai pas là ce soir là, et j'ai appelé ma soeur pour lui dire de venir chez moi, que j'arrêtais tout.
Médecine on en entend des vertes et des pas mures dessus... Mais au fond on se dit toujours "ouai mais je peux le faire ! ... et puis je suis sure que les gens en rajoutent !" Et quand on arrive c'est la grand désillusion pour la plupart d'entre nous... Les 3 mois que j'ai passé là bas, je faisais parti des élèves qui foncent têtes baissées et qui bossaient sans cesse, je prenais même pas le temps de voir ma famille. Or je suis quelqu'un qui a besoin de se libérer l'esprit régulièrement et de vivre tout simplement. Alors j'ai préféré claquer la porte et passer à autre chose.

J'avais jamais connu "l'échec" ou du moins jusque là je réussissais avec brio tout ce que j'entreprenais, du coup je me suis pris une bonne claque dans la figure.
Je dois avouer que je suis un peu tomber dans une sorte de dépression quand je me suis rendue compte à quel point j'étais seul, et à quel point les gens vous oublient facilement dès que vous passez quelques temps sans donner de nouvelles. Du coup j'ai eu du mal à me recentrer sur ce que je voulais faire cette année.
Au début je voulais surtout pas repartir dans le circuit universitaire car à ce moment là je croyais que toute fac = fac de médecine. Ce qui n'était pas envisageable. o.O
Du coup j'avais commencé à regarder et j'avais même postulé pour des DUT. Et quand j'ai reçu des lettres pour me dire que j'étais accepté dans les villes que j'avais demandé, je les ai jeté et dis que je repartais à la fac. J'ai vécu une année sabatique très particulière pdt laquelle j'ai beaucoup voyagé et devenue plus indépendante que jamais malgré ma condition d'étudiante, et retourner dans un cadre similaire au lycée n'aurait pas été possible pour moi. (Déjà que je ne l'aimais pas à l'époque où j'y étais, avec ces mois de voyages et compagnie entre temps ça l'aurait vraiment pas fait ! XD)

Du coup je me suis inscrite en fac de sciences.
A bordeaux ça fonctionne par orientation progressive. Si bien qu'à la fin de mon premier semestre j'ai pu choisir entre Chimie et Biologie comme filière. Et ainsi de suite, la spécialisation se fait au fur et à mesure.
Alors même si on nous baratine sans cesse avec le projet professionel qu'on se doit de se fixer et blablabla, je me laisse flotter en fonction de mes gouts... Et j'arriverai où j'arriverai.
Pour le moment la seule chose qui m'importe c'est de faire des études qui me plaisent et ce dans de bonnes conditions tout en continuant à avoir une vie en parallèle.
Je dis pas que c'est la meilleure solution mais pour le moment ça marche bien...

En fait je crois qu'il faut pas se prendre la tête... D'autant plus que pour le moment ce que je fais me plais et je finirai peut être avec un Master de Biologie Cellulaire ou autre, mais qui dit que je passerai ma vie là dedans ??
Fait ce qui te plait le plus, ne te prend pas la tête ! Et au pire, même si tu "rates" une année comme je l'ai fait ou comme beaucoup l'ont fait, tu verras ça ne pourra t'être que bénéfique et ça te permettra surement de prendre beaucoup de recul sur beaucoup de choses !
Fait ce dont tu as envie tout simplement ! ^___^


PS : dsl pour ce monologue d'une longueur tout à fait horrifiante ! o.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nankurunaisa
Habitué(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 12th 2009, 22:08

Bon et bien moi je n'ai pas encore 18 ans donc je n'ai aucun conseil à donner... Faudrait déjà que je sache ce que je voudrais faire moi aussi >_>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalo
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 31
Inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 12th 2009, 22:26

Eh ben Pitchouill, je n'avais aucune idée de ce que tu avais vécu, je peux bien imaginer que ça n'a pas été facile, mais je trouve que tu gères (tu en donne l'impression en tout cas) super bien tes études et ta "vraie" vie!
J'admire ta détermination et ta liberté, c'est vraiment géniale, et je sais que c'est dur de se relever après s'être pris une claque dans la gue*le!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black-Swan
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 93
Age : 28
Localisation : La Ricamarie
Inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 14th 2009, 14:08

Pitchouill > Ce que tu as dit m'a un peu fait penser à l'expérience qu'a eu ma meilleure amie avec la Fac. Elle était partie dans une filière qui l'intéressait beaucoup, du moins c'est ce qu'elle pensait avant d'y avoir mis les pieds. Mais une fois l'année commencée, ça a été la claque autant au niveau scolaire que social. Les cours n'étaient pas du tout ceux qu'elle avait imaginé, elle trouvait même ça lourd au possible ce qui l'a poussé à changer de filière un mois après pour se rendre compte que ça ne lui allait toujours pas. Et à côté de ça, elle ne parlait pas à beaucoup de gens, deux ou trois personnes qu'elle connaissait parce qu'elles étaient dans notre classe l'année précédente mais ça s'arrêtait aux "bonjour", "t'as compris quelque chose au cours de X?", "au revoir". Il faut dire aussi que durant notre année de Terminale on était une bande de quelques filles super soudées et tout le monde était toujours là si quelque chose n'allait pas. Et là de se retrouver "seule" avec une orientation qui la gonflait plus que tout ça a fait qu'elle s'est retrouvée à partir définitivement de la Fac au bout de trois mois. Et même sans parler de ça, à peu près les trois quarts des personnes que je connaissais de la période lycée et qui sont parties à la Fac ont arrêté au bout de quelques mois, comme quoi... Enfin tout ça pour dire que j'ai entendu beaucoup de personnes dire que la Fac c'était le choix le plus simple après le Bac mais d'après ce que j'en ai vu j'ai tendance à douter légèrement de ce raisonnement. Et dans le fond, les études ce n'est pas une question de simplicité mais d'envie et de motivation.


aventurine a écrit:
Black Swan, c'est bien d'avoir pris le temps de te poser pendant une année pour réfléchir! Je t'admire, peu en aurait eu le courage!

Tu sais, j'ai déjà entendu quelques personnes me dire ça aussi. Mais je t'avoue que je ne comprends pas vraiment d'où sort la notion de courage. Après avoir eu mon Bac je n'avais aucune idée de ce que j'allais bien pouvoir entreprendre, alors plutôt que d'aller dans telle école ou payer une année de Fac alors que je savais pertinemment que je n'y mettrais pas les pieds (j'ai besoin d'être un minimum encadrée au niveau scolaire donc la Fac c'était même pas la peine d'y penser), j'ai pensé que la meilleure chose à faire était de prendre une année pour moi, me poser pour réfléchir à toutes les choses que je pourrai faire et prendre une décision. Louper une année, d'accord c'est pas un drame, mais là ça aurait plus été du "gaspillage" qu'autre chose de commencer quelque chose que je savais que je ne finirai pas et je n'en avais vraiment pas envie. Après, j'ai aussi eu l'accord de mes parents pour cette année sabbatique, ça a sûrement beaucoup simplifié les choses. Mais à côté de ça c'est pas toujours facile quand on est là à galérer et chercher ce qu'on pourrait bien faire et qu'on voit des personnes qui ont trouvé ce qui leur plait et qui s'éclatent dedans. Enfin, l'année est bientôt écoulée et j'ai l'intention d'entreprendre un Cap Restauration, comme je l'ai déjà dit avant (un Cap après avoir eu un Bac ça fout un peu les boules mais bon c'est comme ça). J'ai choisi ça parce que, de toutes les filières sur lesquelles je me suis renseignée c'est la seule qui m'a attiré, mais le pourquoi je ne saurais même pas le dire. Enfin, ce n'est pas une passion ni quoique ce soit d'autre. Au final, si je fais ça c'est que les quelques expériences que j'ai eu dans le milieu du travail se sont déroulées en restauration et je me lance dedans en espérant de tout mon coeur que ça me plaira et surtout que ça marchera, parce que repasser une année comme celle qui est maintenant derrière moi à galérer, très peu pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightmares-in-my-dreams.skyblog.com
aventurine
A une idée de roman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 331
Age : 27
Localisation : Derrière un shéma d'anat', un cours de psycho à portée de main!
Humeur : Lessivée
Inscription : 30/07/2008

Les petits plus
Citation: "Il est des mystères que l'on peut à peine imaginer, et que l'on ne résoudra qu'en partie." [Dracula, Bram Stocker]
Book(s):

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 17th 2009, 22:59

Blach Swan: Oui je comprend. Pour moi "courage" dans le sens où tu as su prendre ta vie en main et ne pas te laisser emporter dans quelque chose qui ne t'aurait pas plu simplement pour faire quelque chose. On est tellement poussé dans nos orientations, il faut savoir ce à quoi on va consacrer notre vie tout de suite. Alors prendre le temps de réfléchir je trouve ça bien et intelligent.
Tu as raison, envie et motivation sont les moteurs clés des études...

Pitchouill: Beaucoup m'ont parlé d'histoire comme la tienne. C'est un moral d'acier qu'il faut, parce qu'au final on est seul et on doit passer son temps à bosser... Alors si en plus on doit galérer, il faut des nerfs d'acier....
Tu as raison de te laisser un peu couler. Si ce que tu fais t'intéresse c'est déjà un super bon point! (au passage, ce qui tu poursuis comme étude à l'air très intéressant!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickki
The Founder
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 29
Localisation : Murray Hill, New York
Inscription : 15/07/2008

Les petits plus
Citation: Life isn't how you survive the storm, but how you dance in the rain.
Book(s): La nostalgie de l'ange - Alice Sebold

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 18th 2009, 10:16

Pitchouill a écrit:
Je dois avouer que je suis un peu tomber dans une sorte de dépression quand je me suis rendue compte à quel point j'étais seul, et à quel point les gens vous oublient facilement dès que vous passez quelques temps sans donner de nouvelles.

Je ne peux que plussoyer ... Les gens sont bizarrement frappés d'amnésie dès qu'on ne leur donne aucune nouvelle ... Charmant xD

Je me retrouve dans tous vos témoignages, et quelque part, un peu égoïstement certes, ça me rassure de voir que d'autres sont dans l'incertitude aussi ... Mais comme l'a dit Pitchouill, mieux vaut voir le bon côté des choses et se dire que ces années de perdues sont bénéfiques ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-murray-hill.1fr1.net
Pitchouill
Discute philo, littérature et actualité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Inscription : 22/03/2009

Les petits plus
Citation:
Book(s):

MessageSujet: Re: Métier/Orientation   Mai 18th 2009, 15:37

aventurine a écrit:
Pitchouill: Beaucoup m'ont parlé d'histoire comme la tienne. C'est un moral d'acier qu'il faut, parce qu'au final on est seul et on doit passer son temps à bosser... Alors si en plus on doit galérer, il faut des nerfs d'acier....
Tu as raison de te laisser un peu couler. Si ce que tu fais t'intéresse c'est déjà un super bon point! (au passage, ce qui tu poursuis comme étude à l'air très intéressant!)

Je crois même pas qu'on puisse parler de nerfs d'acier dans ce cas là, parce que Dieuquin'existepas sait à quel point les miens sont en titane... Je pense juste que c'est soit tu acceptes de vivre dans l'état d'esprit qui règne dans ce milieu soit tu n'acceptes pas et tu pars, et dans tous les cas ça fait plus ou moins mal que t'es des nerfs solides ou pas.


@Lalo : merci c'est tout mignon ce que tu me dis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Métier/Orientation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Métier/Orientation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réorientation professionnelle
» Un métier dans le dessin
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» Marche d'orientation
» Métier Marchombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Murray Hill :: Juste en face ... The Starbucks :: Discutez autour d'un café ! :: Flood, tout et n'importe quoi-
Sauter vers: